Stage Master 2

21/01/2020
Stage Master 2

Buxbaumia viridis (Moug. ex Lam. & DC.) Brid. ex Moug. & Nestl. espèce protégée au niveau national : mythes et réalités 

Le cycle de développement de Buxbaumia viridis est mal connu et mérite de nouvelles investigations sur le terrain. La vitesse de croissance du gamétophyte, les conditions de son développement et le rôle de la compétition doivent être étudiés. L’importance prise par la multiplication végétative mérite également d’être évaluée par de nouvelles observations. Les liens de l’espèce avec les forêts anciennes doivent être évalués objectivement. De nombreuses données disponibles dans les fiches de synthèse sont contradictoires.

Buxbaumia viridis est une espèce inféodée au bois mort dans des forêts supposées anciennes. Il n’est actuellement possible d’évaluer l’importance des populations de cette espèce protégée que par comptage de sporophytes. Or des observations récentes ont permis de mettre au jour des phases végétatives apparemment reconnaissables sur le terrain. Est-il possible de mieux cerner la véritable distribution des individus de Buxbaumia viridis dans ses populations ? Certains paramètres écologiques (éclairement, structure forestière, diamètre des supports, stade de décomposition etc.) permettent-ils de rendre compte du ratio sporophytes/structures gamétophytiques sexuées ? Buxbaumia viridis est-elle réellement une espèce inféodée aux forêts anciennes ?

Ameline Guillet (Université de Grenoble) nous rejoint à partir de fin janvier 2020 jusqu’à septembre 2020.

Les résultats obtenus sont importants pour la prise en compte de l’espèce dans les stratégies de gestion. Un intéressant parallèle peut être fait entre le cycle biologique de Buxbaumia viridis et celui de Vandeboschia speciosa. Des publications sont en cours et seront mises en ligne sur le site.